Le Temps cours

Le temps cours, le temps fuit

Tic tac, tic tac, tic tac, tic tac, tic tac…….

Des femmes et des hommes

 Courent sur le stade du monde

 et s’essoufflent….

Soudain, un grand sifflement

nous arrête dans notre course effrénée.

Le panneau du Stop se dresse devant nous 

Les portes se ferment, les volets se baissent

Les sourires s’effacent, l’angoisse nous ronge

Et le désespoir nous gagne.

Derrière les masques, les yeux éperdus

On n’ose plus se regarder, ni se parler

Le silence sonne le glas

Mais les cloches des églises de France

 entonnent la Joie !

La joie qui me donne l’Espoir

Car je sais que tu es toujours là

Jésus

 tu nous abandonne pas !

Alors ton Amour est tellement intense

Que ma joie compose

des vers d’Amour, de joie et

Et de fraternité

Car je sais que demain

Arrivera le jour où nous allons crier

Notre Joie

 et se serrer dans nos bras très très longtemps

et s’embrasser avec un  nouveau souffle

Nuit et jour, nuit et jour, durant vingt quatre heures,

Pour fêter la fin de cette pandémie

Oui Jésus, j’ai confiance en toi

Et demain une Nouvelle Vie

Se dessine devant nous

MERCI à la VIE !

Chorig Yérémian, Շողիկ Երեմեան, le mardi 31 Mars 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *